Le Foutoir à Greg

For now I realise: everyone of us has a heaven inside

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

À propos

Dans mon foutoir

—–

Si vous aimez ce que vous lisez sur ce site, vous pouvez m'offrir un café ! J'ai fait le choix de ne pas y placer de publicités.


Partage des contenus

Sur Twitter

Infos techniques

cons:jaynes_ressources_en_ligne

Ressources en ligne concernant Julian Jaynes et la théorie bicamérale

Cette page répertorie les articles, disponibles en ligne, relatifs à Julian Jaynes et ses théories sur la conscience et l'évolution psycho-historique de l'humanité.

Ressources académiques

Department of Psychology - University of Prince Edward Island

http://www.upei.ca/~psych/

Le département de psychologie de l'université de Prince Edward Island propose notamment un colloque annuel autour des travaux de Julian Jaynes. On peut y trouver la liste des conférences pour l'année 2006.

Julian Jaynes Society

Site internet : http://www.julianjaynes.org/

C'est la principale association sur Julian Jaynes. On trouvera sur son site quelques conférences en libre accès ainsi qu'un forum de discussion. La version du site accessible uniquement aux membres (payante) contient quelques photographies et textes supplémentaires.

Julian Jaynes Obituary

http://www.princeton.edu/pr/news/97/q4/1125-jaynes.html

La dépêche publiée par l'université de Princeton à la mort de Julian Jaynes, le 25 novembre 1997 : “After making significant contributions to the study of animal behavior and ethology, he turned his attention to the riddle of human consciousness and became best known for his provocative book, The Origin of Consciousness in the Breakdown of the Bicameral Mind”

Avis et critiques sur The Origin of Consciousness...

KaFkaïens Magazine

http://www.kafkaiens.org/cl/loriginedelaconscience.htm

Tout livre traitant du domaine de l'esprit humain devrait ressembler à celui de Jaynes, devrait notamment faire preuve de cette qualité que je ne puis décrire autrement que de “ poétique ” : la capacité pour un auteur de vous surprendre par le récit, l'expression d'une experience que vous pensiez personnelle. Jaynes va en effet s'efforcer de briser toutes nos idées reçues sur l'origine de la conscience en s'appuyant sur un mélange d'expériences individuelles communes à tout être humain et de recherches cliniques, beaucoup de ses idées étant empruntées à l'école béhavioriste.

Notebook on Julian Jaynes

http://www.cscs.umich.edu/~crshalizi/notebooks/julian-jaynes.html

Une courte présentation de Jaynes par un certain Cosma Rohilla Shalizi, statisticien à l'université de Carnegie Mellon à Pittsburgh (ici son CV au format html). On y apprend que les conceptions de Jaynes sur la conscience sont “highly regarded by many people of intelligence, such as Daniel Dennett.” En revanche, le reste de la présentation est bien plus critique, quand l'auteur aborde la théorie de la bicaméralité : “The rest of the book is devoted to the rather bizarre theory that, prior to about 1000 B.C., consciousness did not exist, but rather everyone went around in a ``bicameral'' condition, hallucinating the voices of the gods and their parents out of one of their cerebral hemispheres, which gave orders to the other. (…) The bicameral hypothesis seems to lack all historical and biological plausibility, but I think it makes an excellent premise for science fiction, and one of the better current authors, Neal Stephenson, has used it in two books (…)”

Keith's favored things : Julian Jaynes

http://www.keithpurtell.com/kthings/body_jaynes.htm

There were apt comparisons with Sigmund Freud when this book came out. However, one major difference between Jaynes and Freud is that Freud's work had more impact when it was publicized. Why? Science has changed. Where scientific dogma was once brittle, it now carries the bureaucratic inertia of thousands of scientists interconnected in a complex network. Novel ideas are likely to be suffocated under a mass of entrenched attitudes.

Notes de lecture du AtoutSIC

http://atoutsic.ouvaton.org/auteur_citation/jaynes_naissance.php
:!: Avril 2009 : ce site n'est plus accessible…

Une page d'un site internet quelque peu hermétique… Rassemblement de notes et d'informations d'un doctorant en thèse (un certain Alexandre Coutant ? Ce nom y revient régulièrement), qui explique son projet sur une page Par quel bout commencer ?.

Extrait de sa page consacrée à Jaynes : Je donne quelques extraits pour « mettre l’eau à la bouche » du lecteur. En effet il faut lire la quasi totalité du volume pour avoir tous les éléments du puzzle qui permet de comprendre ce qu’est la pensée bicamérale de nos ancêtres – ceux de l’Iliade par exemple-, comment ils étaient dépourvus de ce que nous nommons « conscience subjective » et comment le « je analogue » est apparu vers le second millénaire avant J.-C.. Pour comprendre également que ce cerveau bicaméral est toujours là, sous notre boite crânienne, et qu’il a certaines possibilités et certaines limites.

Essais et opinions

Julian Jaynes revisited

http://www.acampbell.ukfsn.org/essays/skeptic/jaynes.html

Un article d'Anthony Campbell, médecin homéopathe, présentant les théories de Julian Jaynes. Paru dans le Philosopher's Magazine (pas de date de publication mentionnée).

Campbel décrit les théories de Jaynes, et développe ensuite les observations d'un autre psychologue, un certain Nicholas Humphrey, qui semblent corroborer la théorie de Jaynes. En 1999, dans un article publié dans le Journal of Consciousness Studies, Humphrey a comparé les dessins d'une certaine Nadia, une enfant autiste incapable de parler, avec les fresques des cavernes habitées par les hommes de la pré-histoire. Les dessins de Nadia ressemblaient de manière étonnante à ces fresques des “cave men” : “Many people who have commented on Nadia's astonishing drawings have concluded that there was a link between her artistic skill and her inability to speak. Humphrey, too, favours this view, and he wonders whether it tells us something about the mentality of the cave painters […] Perhaps, however, Nadia's case tells us something even more surprising. It may mean that someone with a modern mind and full linguistic ability cannot draw in this spontaneous way at all; perhaps the possession of language is an actual barrier to that kind of art.”

Référence de l'article de Humprhey : Nicholas Humphrey, “Cave Art, Autism, and the Human Mind”, in Journal of Consciousness Studies, vol. 6, 1999, pp. 116-143 (with comments by others including Dennett, and a reply by Humphrey).

Perspective of Mind: Julian Jaynes

http://www.bizcharts.com/stoa_del_sol/conscious/conscious3.html

Un excellent résumé des théories de Jaynes, qui ne prend pas partie pour ou contre. En particulier axé sur sa lecture de l'Iliade et de l'Odyssée, et sur l'organisation sociale pendant l'ère bicamérale de l'humanité (des théocraties organisées à la manière de ruches d'abeilles, avec les voix bicamérales des dieux à la place des phéromones). L'article fait partie d'une suite d'études sur les conceptions du “mind” et de la “consciousness” chez plusieurs auteurs (sommaire ici).

The Origin of Consciousness

http://deoxy.org/alephnull/jaynes.htm

The Website of Aleph est le site, aujourd'hui inactif, d'un “exobiologiste” du nom de Michael Chorost. Il imaginait sa rencontre avec Aleph, un extraterrestre dépourvu de subjectivité, à la manière de l'homme bicaméral. L'ouvrage de Jaynes semble avoir été déterminant dans cette oeuvre curieuse. “Be this historical truth or not (and the thesis has not been widely accepted), Jaynes has fashioned a brilliant myth of human origins. Like the authors of Snow Crash and Macroscope, Jaynes reaches far back into the past for an authentic story of a Fall from wholeness. And like them, he reaches specifically for Mesopotamian myth.”

The legacy of Julian Jaynes

http://www.yaleherald.com/archive/xxv/3.27.98/opinion/jaynes.html

Una article d'opinion publié dans le Yale Herald (un magazine d'étudiants ?). L'auteur dresse un parallèle intéressant entre Julian Jaynes et Charles Fort ! A la fin de son article, l'auteur cite la réponse de Jaynes à la question qu'avait posé, en 1988, le magazine Life à de nombreux intellectuels : “what is the meaning of life ?” : “This question has no answer except in the history of how it came to be asked. There is no answer because words have meaning, not life or persons or the universe itself. Our search for certainty rests in our attempts at understanding the history of all individual selves and all civilizations. Beyond that, there is only awe.”

Jaynes et le cerveau bicaméral

Autres

Entrée "Bicameralism" sur Wikipedia

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Origin_of_Consciousness_in_the_Breakdown_of_the_Bicameral_Mind

Un exposé assez succint de l'ouvrage fondamental de Jaynes. Dans la page de discussion de l'article, un contributeur se demande même si les rédacteurs ont déjà lu du Jaynes.

cons/jaynes_ressources_en_ligne.txt · Dernière modification: 2015/11/30 21:59 (modification externe)