Le Foutoir à Greg

For now I realise: everyone of us has a heaven inside

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

À propos

Dans mon foutoir

—–

Si vous aimez ce que vous lisez sur ce site, vous pouvez m'offrir un café ! J'ai fait le choix de ne pas y placer de publicités.


Partage des contenus

Sur Twitter

Infos techniques

livre:tous_coupables

Tous coupables !

(Première publication le 2 mai 2007 sur mon blog.)

failed to fetch data: unkown error




En janvier 2007, le dessinateur Placid a été condamné à 500 euros d’amende pour avoir osé dessiner un policier avec un nez de cochon en couverture d’un petit manuel titré “Vos papiers! Que faire face à la police ?”, préparé par le Syndicat de la Magistrature, en 2001, et publié par l’Esprit Frappeur. L’auteur du texte et l’éditeur ont eux aussi été poursuivis et condamnés (respectivement à 800 et 1000 euros d’amende).

Petite précision : Placid dessine régulièrement ses personnages avec des attributs porcins, des yeux exorbités et des visages de psychopathes en puissance, c’est son style, et on peut aisément s’en rendre compte en feuilletant par exemple les pages de la revue Lapin éditée par L'Association. Précision qui importait peu, semble-t-il, aussi bien au ministre de l’intérieur qui a lancé la première procédure judiciaire en 2001, le socialiste Daniel Vaillant, qu’à Nicolas Sarkozy, ancien ministre de l’intérieur et peut-être bien futur chef de nos armées, qui se chargea de relancer les poursuites en 2004 au nom du Ministère de l’Intérieur.

C’est drôle tout de même, aussi bien à gauche qu’à droite, on semble s’être entendu pour défendre ces pauvres policiers si sauvagement agressés par la plume de Placid. Mais avez-vous entendu parler de ce jugement dans la presse ? Non, certainement pas. Sans doute parce qu’en ce début d’année 2007, notre presse était trop occupée à défendre Charlie Hebdo, qui avait eu l’immense courage de s’attaquer à une religion minoritaire en France en associant son prophète aux activités terroristes de quelques illuminés, religion par ailleurs déjà bien stigmatisée par les “honnêtes gens” et les courageux intellos squattant nos plateaux télé pour dénoncer la barbarie (enfin, quand il s’agit de celles des autres, puisque, c’est bien connu, nous sommes, nous, bien propres sur nous et éduqués comme il se doit).

Alors, en cette période d’élections, si cruciale, non pas seulement pour la France en tant que pays, mais pour la liberté de choisir la vie qu’on veut avoir, certains ont tout de même décidé de réagir.

Ca s’appelle “Tous coupables !”, c’est un volume de pratiquement 400 pages, bourré de dessins ouvertement offensants et scandaleusement blessants pour nos chères forces de l’ordre, qui pourtant nous protègent si bien dans ce monde si angoissant (comme nous le prouve le JT de TF1 chaque jour un peu plus).

On trouvera, parmi les participations de centaines de dessinateurs, des signatures prestigieuses et/ou talentueuses, comme celles de David B., de Hunt Emerson (l’illustrateur du Fortean Times), de Frank Margerin, de Caza, de Mattt Konture, de Jean-Christophe Menu, de Yves Got ou encore de Killoffer. Autant de sinistres personnages s’amusant à ridiculiser la police en l’associant bien volontiers à la race porcine, et méritant donc d’être punis tout autant, sinon plus, que l’ultra-violent Placid. Quelques textes accompagnent ces dessins outranciers, dont ceux du journaliste Denis Robert (”Bienvenue à Sarkoland”), ainsi qu’une “anthologie des portraits-charges de la police dans l’histoire”, par Pacôme Thiellement, réunissant de nombreux exemples de caricatures de flics, fort inconvenantes mais qui, hélas, restèrent impunies en leur temps.

Ce volume vient d’être édité par les “éditions du Faciès / Les cochons enragés”, un collectif qui regroupe une quarantaines d’éditeurs et de librairies (dont Les Arènes, Cornélius, L’Association, Le Tigre, etc.), qui sont donc tous pénalement responsables de cet excès de caricatures. Car il faut bien poser la question : tous ces gens vont-ils trop loin ? A montrer ainsi des cochons à képi et à matraque ? Alors qu’ils savent pertinemment qu’il pourrait bien leur en coûter, et en vrai argent en plus ?

Mais, heureusement, nous sommes en démocratie, nous avons la chance de vivre dans un pays où la liberté et l’indépendance de la presse sont garanties et continuellement protégées. D’ailleurs, notre cher ministre de l’intérieur n’avait-il pas déclaré récemment, lors du procès des caricatures de Mahomet, “Je préfère l’excès de caricature à l’absence de caricature” ?

Pour en savoir plus sur Tous Coupables : la page MySpace avec pas mal d’illustrations, le reportage de Zaléa TV qui explique toute l’affaire, et surtout le blog Nous sommes tous des cochons, qui réunit un bon nombre de ces “injures publiques envers une administration, en l'occurence la police nationale”.

livre/tous_coupables.txt · Dernière modification: 2015/11/30 21:58 (modification externe)