Le Foutoir à Greg

For now I realise: everyone of us has a heaven inside

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

À propos

Dans mon foutoir

—–

Si vous aimez ce que vous lisez sur ce site, vous pouvez m'offrir un café ! J'ai fait le choix de ne pas y placer de publicités.


Partage des contenus

Sur Twitter

Infos techniques

ovni:les_memos_schulgen_twinning_et_walker_roswell

Les mémos Schulgen, Twinning et Walker (Roswell)

(Article publié en juillet 2003 sur mon site www.roswell-fr.org)

3 documents confidentiels, révélés grâce au Freedom of Information Act américain… Que nous disent-ils sur Roswell ?

Le mémo Schulgen du 30 octobre 1947

Consultable sur le site RoswellFiles.com

Le mémo du général Schulgen, USAF, date du 30 octobre 1947. Schulgen y demande de signaler toute éventuelle récupération de “disque volant”. Il résume les différentes caractéristiques des disques volants signalés par la population depuis quelques mois, et se demande si des usines russes pourraient être à l'origine de ces mystérieux véhicules. Le document est classé Top Secret. (et c'est bien une preuve que l'armée des Etats-Unis, en 1947, prit très au sérieux la présence éventuelle de véhicules non identifiés au-dessus du pays… mais aussi qu'elle envisageait d'abord l'hypothèse d'engins secrets russes)

Le mémo Twining (dispo sur le site RoswellFiles)

Consultable sur le site Roswellfiles.com

Le fameux mémo du Général Twining, du Air Material Command, en réponse à celui de Schulgen. Twining y affirme que :

  • le phénomène est réel
  • les objets semblent avoir la forme de disques
  • les caractéristiques alléguées semblent être encore trop “evasives” pour qu'on puisse en tirer une conclusion claire
  • certains témoignages pourraient s'expliquer par des phénomènes naturels.

Il considère ensuite que les performances décrites pourraient être dûes à un prototype de “quelque projet secret inconnu” de ses services. Mais surtout, il regrette “the lack of physical evidence in the shape of crash recovered exhibits”, c.a.d. le fait qu'aucun de ces mystérieux disques n'ait pu être récupéré à la faveur d'un éventuel crash. Enfin il considère la possibilité qu'une nation étrangère puisse avoir développé une nouvelle forme de propulsion, qui serait certainement nucléaire.

Le mémo Walker (dispo sur le site RoswellFiles)

Consultable sur le site RoswellFiles.com

Le mémo du lieutenant-colonnel Walker, en date du 12 décembre 1947, répond au mémo de Twining en suggérant que ces fameux “flying discs” pourraient être des engins développés par l'armée allemande vers la fin de la 2ème Guerre Mondiale. Il conseille notamment de tenter de retrouver des ingénieurs allemands qui auraient pu travailler sur un tel projet.

Que montrent ces mémos ?

Trois choses principales :

  • les responsables de l'armée, en 1947, s'inquiètent réellement de la vague d'ovnis qui déferle sur le pays à l'époque, ils ne prennent pas le sujet à la légère.
  • ils semblent cependant privilégier l'hypothèse d'engins russes pour expliquer ces “disques volants”, et non pas l'hypothèse extraterrestre. En 1947, le terme “flying disc” n'est donc pas encore forcément associé à l'idée de vaisseau spatial. Ce détail est très important : beaucoup d'auteurs prétendent aujourd'hui que l'armée américaine avait affirmé avoir récupéré une soucoupe volante (d'origine donc extraterrestre) alors que la fameuse dépêche de la base de Roswell parlait seulement d'un “flying disc” !
  • le mémo de Twining date de novembre 1947, et pourtant Twining y regrette qu'aucun disque ne se soit écrasé sur le territoire américain. Cela suggère fortement qu'aucun vaisseau spatial ne s'est écrasé près de la base de Roswell, en juillet de la même année.

Evidemment, la mémo Twining est embarrassant pour les avocats du crash d'une soucoupe à Roswell en juillet 1947… D'où une supposition, ou plutôt une spéculation : le mémo Twining serait un élément parmi d'autres du grand cover-up, ou bien Twining lui-même n'était pas dans le secret.

C'est cette supposition que défend Gildas Bourdais dans son livre Ovnis, 50 ans de secrets, p.73-76. Il a une lecture assez particulière du mémo en question, très suggestive à mon avis, en plus d'être très courte (4 pages consacrées au sujet, dont plus de la moitié est constituée par la traduction du mémo) ! Il commente ainsi le fameux paragraphe sur l'absence de crash : “Cette partie de la lettre de Twining crée un malaise et donne déjà l'impression, à ce moment, de ne pas dire toute la vérité.” Hum… pour une personne convaincue qu'une soucoupe a bien été récupérée, il y a effectivement de quoi ressentir un certain malaise ! Mais mais pour un lecteur sans a priori, l'impression de l'auteur reste tout à fait relative. Ensuite, Bourdais explique pourquoi l'argument des sceptiques selon lequel le mémo Twining prouve qu'il n'y avait pas eu de crash, est “de peu de poids” : parce que Twining, au courant de toute l'affaire, était bien obligé de ne rien dire, puisqu'il rédigeait un rapport destiné à des militaires qui eux… n'étaient évidemment pas au courant ! CQFD. Finalement, il se débarrasse du document gênant : “Une telle démarche n'est nullement incompatible avec certaines opérations beaucoup plus secrètes”. Non, évidemment, mais pourquoi supposer de telles “opérations beaucoup plus secrètes”, sinon simplement pour préserver une conviction dors et déjà forgée ?

A propos du mémo Schulgen, il faut aussi savoir qu'une version volontairement altérée du texte a circulé plusieurs années dans la littérature ufologique : le but semblait être de le rendre plus “éxotique” en supprimant les passages où Schulgen évoquait une origine russe des “disques volants” (voir l'article sur le mémo Schulgen).


ovni/les_memos_schulgen_twinning_et_walker_roswell.txt · Dernière modification: 2017/11/30 14:57 par Grégory Gutierez